Yoga et respiration: ecouter respirer.

Incription Breathe dans un pot de plante

Le yoga et la respiration sont essentiels. Cependant nous nous préoccupons très peu de ce qui nous est offert à la naissance et rythme notre vie jusqu’à notre dernier souffle. Nous le prenons comme acquis sans vraiment comprendre l’enjeu qu’a une bonne oxygénation sur notre corps.

 

Le processus de la respiration

Son rôle est essentiel. Une de ses fonctions principales est d’amener de l’oxygène à  nos cellules. Au passage, elle débarrasse ces mêmes cellules de leurs déchets (le gaz carbonique ou  CO2). Elle doit aussi maintenir le taux de gaz dans le sang en fonction des besoins de notre organisme. Que ce soit dans l’effort ou le repos. Le système circulatoire et respiratoire fonctionnent ensemble.

L’architecture du système respiratoire

Je commencerais du bas vers le haut car on ne le mentionne jamais assez mais le diaphragme est le muscle le plus important de la respiration.

C’est sur son mouvement que se rythme notre respiration.

Dessus reposent nos poumons avec la trachée, le larynx et tout l’ensemble de l’appareil respiratoire supérieur.

Dessin de l'appareil respiratoire
L’appareil respiratoire

Écouter sa respiration.

Avant de commencer à parler de respiration yogique et de pranayama si on prenait le temps de créer un espace pour écouter notre respiration. On pense qu’elle est acquise et on veut faire un tas de choses pour la contrôler. N’est-il pas plus intéressant dans un premier temps de la rencontrer et de la connaître avant de commencer à tout changer.

Créer une relation intime avec sa respiration est avant tout la première action étape. Se coucher sur le sol et ne rien faire d’autre qu’observer et écouter. Où commence l’inspiration? Où finit-elle? Quelles sont les parties qui sont touchées par l’air entrant? Observe l’air qui entre dans le nez, la cavité nasale, le pharynx?

Observe sans rien changer. C’est une des choses les plus difficiles car il ne faut rien faire. La respiration se fait d’elle-même, la plupart du temps nous n’en sommes pas conscients.

Accordons-lui le temps mérité. Offrons-lui de la conscience et de la qualité? Observe la qualité de l’air, sa fraîcheur, sa chaleur, son humidité.

Observe les mouvements des côtes, du ventre. Le mouvement du corps dans l’inspir et puis dans l’expir.

C’est le moment de créer une relation intime avec elle, de se laisser porter. Après tout, la respiration est le mouvement de l’univers en nous. A chaque inspir, nous laissons l’amour de l’univers rentrer et à chaque expir, nous lâchons prise et relâchons cet amour pour en recevoir encore plus.

Le mantra So-Ham est le son de notre respiration

Notre respiration a un son que nous chantons toute notre vie. Le mantra de la respiration est SO-HAM. So pour l’inspir, Ham pour l’expir.

Ce mantra signifie “Je suis cela, je suis la vie”. Ce mantra vous le réciter malgré vous, il se fait sans que vous n’ayez rien à faire. Soham, c’est juste être. C’est votre connexion à l’univers.

 

Pour terminer

Pour vous aider à découvrir votre respiration, je vous propose un petit audio que vous pouvez télécharger. C’est un peu comme une méditation pour prendre contact avec votre

respiration et créer une relation intime avec elle.

 

Installez vous dans un endroit confortable où vous vous sentez bien, cela peut-être votre canapé, votre lit ou votre tapis de yoga. Relâchez l’entièreté du corps dans le prochain expir. Relâchez la tête, les épaules, le haut du dos, les bras, les bords de buste, le bas du dos, le bassin, les hanches, les jambes et les pieds.

Observez le silence autour de vous et laissez-vous envelopper. Dans ce silence, revenez à votre respiration et prenez contact avec elle. Laissez le son de l’inspir et de l’expir prendre toute la place. Laissez-le résonner.

Ne changez ni son rythme, ni sa longueur mais plutôt venez découvrir et goûter le rythme qui est déjà en vous. L’inspiration se fait et vous n’avez qu’à observer, l’expiration se délie et vous n’avez rien à faire.

Occupez d’être dans ce corps qui observe ce rythme en deux temps, il est l’expression de votre vie.

Être

Ecouter

Observez la continuité de votre respiration. Où s’arrête-t-elle? Où reprend-elle?

Est-elle lente ou plutôt dynamique?

Cette respiration qui vous masse en rythme de l’intérieur ne sera jamais semblable à la précédente. Elle sera plus longue ou plus courte. Vos émotions, vos pensées peuvent la remuer.

Comment est l’air que vous inspirez? Est-il chaud? Est-il froid? Quelle est sa qualité? A-t-il une odeur? Est-il humide?

Où respirez-vous? Votre inspiration est-elle abdominale? Thoracique? Respirez-vous plus devant dans la poitrine ou plus vers l’arrière dans le dos?

Enfin, il y a-t-il dans votre respiration une gêne ou une lourdeur? Quelque chose qui vous dérange? Ne changez rien et acceptez ce qui est. Cela vous permettra de créer de l’espace.

Observez sans rien déranger le rythme de l’univers en vous.

Profitez de cet instant pour être.”

Merci de me laisser vos commentaires et vos remarques pour que la prochaine méditation soit encore meilleure.

A bientôt.

 

 Sources:

Physiologie respiratoire

Vivre en rythme

Le blog de yogamrita

Yantra eklablog

Anat, B. Seguy

Credit photo: Mae Chevrette

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...Recherches utilisées pour trouver cet articleyoga respiratoire

Comments

comments

2 commentaires sur “2”

  1. Avant de commencer le yoga (il y a un an), je ne me rendais pas compte de toutes les situations dans lesquelles j’étais en apnée! Maintenant, dès que je m’en aperçois, je reprends ma respiration en conscience 🙂

Laisser un commentaire