la pratique du yoga cellule

La pratique du yoga et la cellule

Tu me demanderas peut-être pourquoi je tiens à parler de la cellule dans un blog sur le yoga.

Parce que la pratique du yoga et comme toutes les choses qui vivent sur cette terre ont un impact plus ou moins important sur nos cellules. On ne prend pas souvent en considération cette microscopique partie de nous qui forme un tout : notre corps.

Je vais passer le chapitre de la structure de la cellule avec son cytoplasme, son noyau, ses molécules, sa chromatine, etc. D’autres sites internet spécialisés expliquent mieux que moi tout cela.

J’aimerais plutôt aborder ici la cellule d’une manière différente. Il faut se rappeler que la cellule est composée d’atomes qui sont composés de molécules et que tout cela forme un condensé d’énergie. Les particules tournant autour d’un noyau font des dizaines de kilomètres à la minute. Elles ont une force électrique avec « un champ d’intensité de 100000 volts par cm ». Cela permet de mesurer leur rayonnement et de pouvoir mesurer l’émission du courant de cellules saines ou de cellules malades.

La cellule et l’énergie

Le docteur Hunt, par ses recherches, a remarqué que certaines zones du corps émettent des ondes électromagnétiques différentes. Elles montrent un condensé d’énergie là où se trouvent les chakras (roues d’énergie). Ces chakras se situent le long de notre colonne vertébrale et jouent un rôle sur les organes qui leur sont reliés.

La cellule et le yoga

Dans son livre «L’arbre du yoga », Iyengar nous dit que dans chaque asana nous nourrissons nos cellules d’une certaine manière. Qu’il nous faut donc trouver l’équilibre pour que chaque côté de notre corps puissent recevoir l’énergie nécessaire par le biais de notre système sanguin. Il est donc important de pratiquer et de traiter les deux côtés de notre corps de manière égale. Même si une posture semble ouvrir le côté gauche et fermer le côté droit, il faut garder notre intelligence de manière à ne pas déséquilibrer la posture, trop ouvrir le côté gauche et écraser le côté droit. C’est empêcher le sang de circuler et d’oxygéner nos cellules. En soi, c’est une forme d’agression et nous sommes sensés pratiquer Ahimsa.

La cellule et le mouvement

Si la cellule est elle-même un condensé d’énergie, que se passe-t-il lorsque nous mettons cette machine qu’est notre corps en mouvement. Est-ce cela qui explique le fait que nous ayons plus d’énergie lorsque nous pratiquons le yoga. Je n’ai pas de réponse mais je me permets de poser la question. Est-ce aussi cela qui explique que certains mouvements changent notre état mental. Que se passe-t-il au niveau cellulaire lors des postures avant pour que cela nous calme autant ? Même chose pour les postures vers l’arrière ? Que se passe-t-il pour que le sang se liquéfie lorsque nous restons plus de 15 minutes en Sirsasana ?

La cellule et l’apoptose

L’aptoptose, c’est le Hara Kiri cellulaire. Une mort programmée pour le bon fonctionnement du système. Elle est très importante au développement embryonnaire et tout au long de notre vie. Nos cellules se régénèrent de manière régulière. On pourrait dire que notre corps d’aujourd’hui est plus jeune que l’âge que nous lui donnons. Selon un article que vous pouvez lire ici, toutes les cellules de notre corps ont moins de 10 ans à part celles qui sont situées dans le cortex préfrontal et celles de la vision. Pour le reste tout est variable, 5 jours pour l’intestin, 300 à 500 jours pour le foie qui est charger de détoxifier le corps. Si ça ce n’est pas magique. Selon l’âge que tu as, tu auras changé d’enveloppe corporelle une, deux voire trois fois ou plus. Cela veut dire que notre corps mute au point de régénérer toutes les cellules de notre système mais une part de nous reste linéaire et consciente. Ce processus peut nous amener à nous poser mille et une questions. Tant pragmatique que spirituelle.

En conclusion

Ce n’est pas toujours évident mais je pense qu’il est important au jour le jour de prendre soin de nous. Pour que nos cellules puissent faire le travail avec aisance afin de permettre à notre système de pratiquer le yoga de la meilleure manière qui soit.

Ecrit par Letizia Terrana

Credit photo: Vincenzo Fileccia

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Comments

comments

Laisser un commentaire