vue sur la montagne

Un worskshop avec Leo Peppas

Embodied Anatomy: Taking roots to fly

Lors de cet atelier, ce professeur nous permet de (re)mettre le yoga dans son contexte et sa relation au monde. Il nous invite à sentir et à développer notre présence en créant une relation dynamique avec l’extérieur, sur le tapis mais aussi en dehors. Les mots à eux seuls ne peuvent décrire l’expérience que l’on éprouve. Cet workshop est aussi l’occasion d’approfondir notre sensibilité et de sortir de notre zone de confort, ce qui n’est pas une mauvaise chose en soi.

Lorsque nous pratiquons le yoga, nous nous efforçons de garder le focus sur notre corps, nos mouvements et la façon dont nous plaçons nos muscles et nos os pour parfaire l’asana. Dans ces moments de concentration intense, peu de nous s’occupent de l’espace qui nous entoure. Le seul espace auquel nous consacrons notre attention est notre tapis en deux dimensions. Ce dernier nous permet de nous aligner, savoir si on est bien dans un plan ou l’autre. Enfin, jusqu’à maintenant, c’était comme ça que je vivais mon expérience la plupart du temps.

Ma première formation de professeur est terminée. Mon corps demande du repos. J’ai troqué les intensifs du Junior 1 contre d’autres workshops, celui de Leo Peppas notamment, qui pourraient m’aider à développer ma pratique de manière plus sensible et intuitive. Je ne savais pas vraiment ce qui m’attendait, ni ce que j’allais y trouver mais je peux dire que l’expérience m’a bouleversée.

Le cours s’articule autour de notre relation au monde extérieur et du peu d’importance que nous lui accordons. Souvent en yoga, on tombe dans le piège de l’observation du corps. Ce n’est ni bien ni mal mais nous perdons beaucoup d’informations venant de notre environnement. Ce que propose Leo tout au long de ce workshop, c’est de recréer une relation dynamique avec l’extérieur.

Par un tas d’exercices, Leo nous amène à nous connecter à notre environnement et à observer les informations qu’il peut nous apporter. Il nous réapprend à marcher, à écouter et à ressentir notre corps dans cette relation avec l’extérieur. Leo nous apprend aussi à regarder en vision périphérique pour arrêter cette vision centrée qui exerce une tension dans les muscles autour des yeux et le cortex préfrontal. Cette vue d’ensemble nous permet d’acquérir une autre dimension et d’apporter un autre regard sur le corps. L’effet de ces exercices donnerons entre autre plus de stabilité et d’équilibre au corps.

Ce workshop permet de développer de nouvelles sensations et une nouvelle compréhension de notre relation avec le monde extérieur. Ce sont deux jours intenses où on apprend de nouvelles choses sur soi et ce qui nous entoure. Cet atelier permet de développer de nouvelles sensations et une nouvelle compréhension de notre relation avec le monde extérieur. Je le comparerais à une marche en montagne, là ou la relation au monde extérieur est très dynamique. Vous êtes au sommet et vous ressentez cette espace qui vous enveloppe. Vous faites partie de lui et il fait partie de vous. Vous observez tout, vous regardez loin qu delà de l’horizon et c’est comme si le paysage était en vous. Puis, on redescend vers la ville, cette sensation d’unité se perd le long des sentiers. Dans cet atelier, Leo nous propose de rester dans cette relation et d’être autant en relation avec l’intérieur que l’extérieur.

Rester conscient de notre environnement, se laisser envelopper par lui comme le ciel embrasse la terre. Et faire perdurer cette relation d’ouverture dans notre quotidien sans pour autant nous y perdre. C’est ce message que j’ai reçu pendant ces deux jours.

Je trouve que c’est un beau cadeau que de nous rappeler que nous ne sommes pas que des corps se déplaçant sans direction. Le fait de regarder le monde dans cette relation, de le ressentir de manière si intense, de l’écouter et de le goûter, c’est se laisser envelopper par tout l’amour que la terre nous donne. C’est accepter de reprendre notre part d’humain et d’observer sans cesse l’espace dans lequel nous évoluons. D’élargir notre échelle de ressenti mais aussi de vraiment rentrer en relation avec l’autre.

Bien d’autres aspects du yoga ont été abordés durant cet atelier. Mais ce serait spoiler et vous enlever le plaisir de la découverte et vous n’auriez peut-être plus envie d’y participer. Ce qui est sûr, c’est qu’aucun de mes mots ne pourra vous faire vivre cette expérience unique .

Si elle vous intéresse alors tentez l’expérience, vous ne serez pas décu.

En attendant, je vous invite à lire son interview où je lui demande “Qu’est-ce qu’une pratique de yoga nourrissante?

Leo sortira un livre d’ici peu et vous trouverez toutes les infos sur son site et ses prochains événements sur sa page facebook. 

Credit photo: Nicolas Loison

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Comments

comments

Laisser un commentaire