Pourquoi pratiquer Viparita Karani?

Je dois vous l’avouer, Viparita Karani, c’est la crème de la crème de postures de repos. Que ce soit au sol, sur un brique ou quand bien même sur un bolster le long d’un mur. J’aime la pratiquer à toutes les sauces. J’adore tout simplement!

Mais partons un peu explorer la signification de cette posture !

Viparita karani, vous l’avez deviné, c’est pas du chinois mais du sanskrit et ça dénote une idée d’inversion ! Viparita signifie inversé tanqui que karani veut dire faire. Bien que ce terme signifie toute action d’inversion, l’asana dont on parle est bien celui qui nous indique d’avoir les jambes “en l’air” contre un mur ou pas, le dos complètement déposé sur le sol ou pas (ça dépendra vraiment des variations que l’on a envie d’explorer.

Viparita karani est une posture de repos qui régénère en même temps qu’elle calme et énergise autant le corps que l’esprit. Y a donc plus d’excuses pour ne pas la pratiquer !

Mais comment me demandez-vous? Comment Viparita Karani va-t-elle vous permettre de vous régénerer !?

Je ne peux pas vous expliquer physiologiquement ce qui se passe dans le corps pour que Viparita Karani soit si efficace comme asana. Bien que je pense que cela vienne du fait que ce soit une douce inversion que l’on peut garder très longtemps, histoire que la lymphe, le sang et autres fluides de l’abdomen soient libérés avec une coeur a l’horizontal sur la colonne vertébrale, un cerveau déposé au sol. Une chose est sûre ses bénéifces sont nombreux.

Elle est connue pour ses avantages anti-âge, les textes anciens affirmaient que pratiquer Viparita Karani cachait les rides et banissaient la vieillesse et la mort.

La posture permet:

1. de calmer le système nerveux, mais c’est les surrénales qui vont être contente et en même temps notre cerveau qui carbure à toute vitesse. 
2. régule la pression sanguine
3. aide à la guérison de problèmes cardiaques
4. réduit la migraine
5. aide dans les maladies des yeux et des oreilles
6. soulage l’arthrite et la spondylose cervicale
7. soulage les troubles intestinaux
8. aide aux problèmes de reins
9. préviens les varices

D’un point vue plus ésotérique, pour venir émerveiller la sorcière qui sommeille en moi, les chakras Ajna (6e) et Sahasrara (7e) sont stimulés dans cette posture. Histoire de vous préparer à la méditation si vous ne vous endormez pas dans la posture. Ou même du pranayama pour les plus courageux d’entre vous !

Pour les débutants, il faut mieux commencer avec un bolster ou des couvertures pour le bas du dos.  Vous pouvez aussi attacher les jambes ensemble avec une sangle pour vous relâcher complètement et pouvoir rester plus longtemps !

Pour les contre-indications:

Pas de viparita karani en temps de lune, en cas de glaucome, d’hernie ou d’hypertension.

Sur la photot, je la pratique sur deux blocs au sacrum, les puristes n’en mettront qu’un mais si je dois rester dans cette posture, j’évite que mes sacro-iliaques me claquent entre les doigts, histoire de ne pas réveiller ma vieille copine “Sciatique” ! Si vous aussi, vous la connaissez et qu’elle traine toujours un peu dans les parages. Faites attention et prenez les devants ! Pour une posture moins active, on la pratiquera au mur, les jambes posées. C’est très chouette aussi, le dos à plat au sol ou surélevé sur un traversin et une couvertures. Histoire que le bassin soit assez haut afin de permettre à la poitrine d’être ouverte ! 😉

Enjoy! 

Source:

Yogapedia

Yoga, the path to holistic health, BKS Iyengar

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...Recherches utilisées pour trouver cet articleviparita karani

Comments

comments

Un commentaire

  • thewildbeauty

    Merci pour tous ces renseignements pour cette posture 🙂 Dernièrement, elle m’a bien aidée, car je suis en fin de grossesse et avec un support sous les hanches, cela permet d’alléger le poids de mon ventre^^ Belle soirée!

Laisser un commentaire