compassion

Pourquoi pratiquer Metta Bhavana ?

 

compassion

Parfois, j’aime agrémenter ma pratique du yoga avec une méditation assise. J’aime pratiquer « Metta Bhavana ». Pendant longtemps, elle m’a aidé en plus des asanas à accepter ce qui se passait autour de moi avec beaucoup d’amour. Metta est un mot pali (vieille langue de l’Inde ancienne) qui veut dit « bienveillance ». La bienveillance, c’est l’intérêt et la bonne volonté pour soi et les autres.

La pratique de cette méditation est une forme populaire de méditation dans le bouddhisme. C’est une méditation qui est très pratiquée dans toute l’Asie, elle est aussi appelée « méditation de la compassion ».

J’ai découvert cette méditation car j’étais une avide auditrice de Jack Kornfield. J’avais même participé à l’époque (en 2009) à une journée de méditation avec lui à Santa Monica dans une petite église (on était 500!!!). Ça m’avait bouleversé. Je n’avais aucune idée de ce qu’était le bouddhisme et pour intégrer un minimum de ses enseignements, j’écoutais ses podcasts en boucle lors de mes longues heures d’attente sur les autoroutes de Los Angeles.

Tu le connais ?

Si tu veux en savoir plus sur Jack Kornfield, clique ici.

Aujourd’hui, en rédigeant cet article, je découvre (comme quoi ce blog est vraiment un processus d’apprentissage) que dans les yogas sutras de Patanjali, on parle aussi de Metta. Qui se dit « Maitri » en Sanskrit.

Le sutra dit en français : « Le contenu mental acquiert des dispositions favorables, sereines et bienveillantes en répondant par l’amitié, la compassion, la joie et l’indifférence face, respectivement, au plaisir et à la douleur, à la vertu et au vice ».

Ce sutra nous invite à nous «réjouir pour ceux qui sont heureux et d’être compatissants pour ceux qui résident dans la souffrance ». Et que ces qualités nous « maintiennent dans un état de bien-être ».

Des études scientifiques faites sur des moines comme le dénommé Matthieu Riccard, nous montre les bienfaits de la méditation sur différentes zones du cerveau. Découvre l’organisation dont il fait partie en cliquant ici et qui s’occupe d’allier la science et la méditation. Je trouve ça tellement intéressant quand le monde scientifique étudie les aspects bénéfiques d’une pratique spirituelle. Ce qui permet à des personnes comme moi de justifier ça et là leur pratique avec des sources vérifiées.

Pratiques-tu la méditation ? Quels sont les bienfaits que tu en retires ?

Si tu pratiques le yoga, comment organises-tu les deux ?

Souvent, je médite en fin de pratique de yoga ou quelques minutes le matin. Mais ce n’est pas une chose que je fais de manière récurrente. C’est dommage car j’aime l’état dans lequel me mets cette pratique de méditation de la compassion. Un état d’amour pour moi et pour les autres. Mais est-ce que j’en suis déjà au point de pouvoir aimer ceux que je n’aime pas ? Non. Peut-être que ça viendra!! Clignement d'œil

Et vous ? (dis moi la vérité, toute la vérité)

Il nous reste beaucoup de travail!

En attendant pour ceux qui veulent en savoir plus ou pratiquer ce genre de méditation, je vous propose de vous installer et de méditer avec la vidéo ci-dessous.

😉

A bientôt

Ecrit par Letizia Terrana

Credit photo : Adam Freidin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...Recherches utilisées pour trouver cet articlemetta bhavana

Comments

comments

Laisser un commentaire