Les 5 points pour ameliorer Tadasana

 

clip_image002

L’être humain est le seul vrai bipède. Pourtant, ce n’est pas toujours évident pour lui de se tenir correctement sur ses deux jambes. Observe autour de toi et tu verras que pas mal de gens projettent trop leur tête vers l’avant ou ont les épaules tombantes avec les omoplates qui sortent et le sternum qui est trop enfoncé. Souvent, ces phénomènes peuvent être vus chez des personnes d’un certain âge qui peuvent souffrir d’hypercyphose (courbe naturelle des vertèbres dorsales qui est exagérée) mais pas seulement. Chez de plus en plus de jeunes ont peut observer que les épaules s’affaissent et que le haut du dos présente une cyphose plus importante. J’ai en toile de fond l’image de Quasimodo qui souffrait d’hypercyphose scolosiante

Il n’y a donc plus d’excuses pour ne pas pratiquer Tadasana.

Un peu de vocabulaire

Tadasana est aussi appelé Samashtiti. Si le premier terme « Tada » veut dire montagne, le deuxième «sama » signifie » vertical et le dernier « shtiti » correspond à une idée d’immobilité et de stabilité.

Le premier Asana

C’est la première posture debout est de loin une des plus importantes (même si elles le sont toutes!). Les postures debout ont le pouvoir de nous ériger, de nous construire, de nous  verticaliser et de nous ancrer.

Se tenir debout correctement n’est pas si évident. Parfois, c’est la tête ou les épaules comme je l’ai mentionné dans le premier paragraphe. Si on scanne un être humain du bas vers le haut, on pourra découvrir que peut-être le poids du corps sur ses pieds n’est pas homogène. Les jambes sont molles. Le bassin de travers. Les côtes flottantes sont trop projetées vers l’avant et le bas du dos est trop creusé (dans ce cas-ci, on parlera de lordose).

Dans la pratique des asanas, Tadasana ou Samasthtiti est la piqûre de rappel pour dire à l’homme de se reconnecter à son corps et de reprendre conscience de sa posture. Sa position par rapport à lui-même et par rapport au monde dans lequel il évolue. C’est un peu comme diffuser son cerveau dans tout son corps afin de pouvoir le ressentir totalement.

Par exemple, le fait de remonter la poitrine d’un centimètre peut changer l’état mental et la façon de penser. Essaye! Souvent, on n’est pas très connectés avec son corps et quand le sternum tombe dans la poitrine, on peut se sentir écrasé, incertain. L’énergie est descendante et le mental n’est pas à 100% de ses capacités. Parfois même un peu déprimé. Par contre, si on relève le sternum en roulant les épaules vers l’arrière et en poussant légèrement les omoplates vers l’avant en imaginant qu’elles deviennent un support pour la tenue de la poitrine, on pourra peut-être ressentir un léger changement. Est-ce que je ne me sens pas plus sûr(e) de moi lorsque mon sternum est remonté ? Suis-je prêt à affronter les défis de la vie ?

Afin d’explorer votre Tadasana, voici quelques points à prendre en compte lorsque vous pratiquez à la maison ou même lorsque vous attendez le bus.

1. La position des pieds

Dans le yoga et dans la vie, la position des pieds est très importante. C’est notre premier contact avec la terre et c’est à partir de là que nous pouvons créer une énergie ascendante qui remonte des pieds vers le haut. Positionnez vos pieds parallèlement. Imaginez une ligne qui parte du milieu des pieds et faites en sorte que ces deux lignes soit parallèles (si vous êtes sur votre tapis, joignez les pieds des talons vers les orteils). Pour m’ancrer, j’imagine parfois que mes pieds ont des racines. Loin d’être une vision psychédélique, c’est un exercice de visualisation qui permet de se connecter à Gaia et d’y puiser de l’énergie. Mon grand-père disait toujours : « un arbre a besoin de bonnes racines s’il veut être sain ». Au début de ma formation de professeur, pour travailler les pieds, dès que j’étais à l’arrêt, je pressais le bord externe des pieds dans le sol. Cela m’a beaucoup aidé à travailler la force des pieds et à remonter les arcs internes des pieds, mais aussi la force dans les jambes. Du coup, j’avais moins mal au dos.

2. Des jambes fortes

Ces membres inférieurs qui nous portent tout le temps ont besoin de toute notre attention et nous devons en prendre soin. Par là, je veux dire qu’il faut travailler leur force musculaire. Même si toutes les attentions sont les bienvenues (massages, hydratation, épilation… J ). Il faut donc pour muscler les jambes, contracter la masse musculaire des jambes autour de l’os. On appelle cela, le principe d’iso-tension, le fait de contracter un muscle sans charge. Cela permet de travailler le contrôle du corps et des muscles. Au fur et à mesure, la conscience se développe et le muscle aussi (en prenant en compte plusieurs paramètres évidemment, comme la durée et l’intensité et la régularité des exercices).

3. Une bonne position du bassin

Ah ce bon vieux bassin! Une fois, il pense à gauche. Une autre, il penche à droite. A travers tous les événements de la vie, en général, le bassin peut dévier de 3mm à 5cm chez un adulte. Ce qui entrainera des maux de dos. Mons ostéopathe dit que c’est normal si le bassin dévie. Le problème c’est les maux de dos qui accompagnent. Comme ça m’arrive souvent, pour rééquilibrer, je fais Adho Mukha Svanasana.

4. Un sternum ascendant

Ben oui. Les profs de yoga ne le diront jamais assez. Relevez la poitrine. Remontez le sternum. Sans projeter les cotes flottantes vers l’avant. Je l’écrivais plus haut. Juste quelques millimètres, ça fera toute la différence. Puis, rentrez les omoplates. Ça vous aidera à remonter le sternum. Du coup, la cage thoracique prendra de l’expansion et vous pourrez mieux respirer puisque vous poumons auront un peu plus de place pour accueillir de l’air.

5. La tête alignée

A force d’utiliser nos téléphones intelligents et nos ordinateurs, jours après jours, années après années, la tête est de plus en plus projetée vers l’avant et cela crée des contractures musculaires. La tête devient bien plus lourde à porter puisqu’elle est déséquilibrée. De plus avec le temps, on peut développer une belle cyphose thoracique. Déposons donc nos téléphone et autres gadgets pour aligner, l’espace de quelques instants, l’arrière de la tête avec le dos. Quelque fois par jour suffiront et doucement l’intelligence du corps et la prise de conscience de nos mauvaises habitudes feront le reste.

Un corps humain intègre de manière remarquable de nouvelles habitudes. Il faut juste lui donner le temps de les mettre en place. Le cerveau et sa neuroplasticité nous permettent de créer sans cesse de nouvelles connections neuronales pour intégrer de nouveaux comportements. Je pense qu’entre les deux, ce n’est plus qu’une affaire de bonne volonté.

Namasté

Ecrit par Letizia Terrana

Sources

http://www.topsante.com/medecine/os-et-muscles/mal-de-dos/soigner/mal-de-dos-et-si-cetait-a-cause-dune-deviation-du-bassin-42783

http://massotnc.com/comment-ameliorer-sa-posture/
Merci de me laisser un commentaire si vous trouvez cet article utile.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...Recherches utilisées pour trouver cet article5 point a ameliorer,massotnc com,tadasana,yoga points à améliorer

Comments

comments

Laisser un commentaire