stress-dans-tous-les-etat_thumb

Le stress dans tous ses états

9 conseils pour éviter la crise de nerfs.

Cet article est publié dans le cadre du carnaval d’articles sur le thème du stress sur le blog yoga-yogilene.fr .
Un carnaval d’articles regroupe plusieurs points de vue sur un même thème, ici le stress.

Cliquez ici pour retrouver d’autres articles de son blog et ici si vous souhaitez lire les articles des autres blogueurs qui ont écrit sur ce thème. »

Aujourd’hui, nous avons tous plus ou moins l’impression que le temps rétrécit. On court dans tous les sens et on a toujours mille choses à faire. Ça devient tellement intense qu’on en vient à oublier des événements qui par le passé avaient leur importance et à mettre de côté des moments qui pourraient être magiques, un anniversaire, un repas avec des amis ou de la famille.

La technologie a ouvert la vanne du possible et le sable coule plus vite dans le sablier. Je connais cette frénésie, tout comme vous, je suis dedans. Cela nous arrive à tous de ressentir cette excitation devant notre to do liste. La longueur interminable des tâches la transforme souvent en tension. Finalement, en fin de journée, nous sommes exténués suite à tous ces moments d’hyper vigilance qui ont perduré et qui ont mis notre système HS. Nos glandes surrénales sont épuisées. Nos muscles sont hyper contractés. Quant à notre moral, il n’est pas toujours au beau fixe. Surtout en ce moment, le froid et le manque de lumière n’aidant pas. J’entends souvent lors de mes cours, des élèves qui me demandent des solutions magiques pour retrouver des trapèzes moins contractés.

Je n’ai pas de formule magique. Juste quelques conseils que je mets en pratique aussi. Ce qui me permet de garder un équilibre malgré les challenges quotidiens et les milliers de tâches à accomplir

Se mettre des objectifs réalisables en 24 heures

Inutile d’étirer la liste à l’infini. Si vous avez un boulot full time, une famille, des enfants. C’est difficile à accepter mais il faut rester réaliste. S’octroyer pendant la journée des moments pour souffler. Regardez ce que vous devez faire et organiser votre agenda sur la semaine. Ce sera plus efficace et moins culpabilisant que de tout mettre sur la même journée entre les trajets, les courses, les repas, etc.

Mettre son téléphone en silencieux

Même si certaines personnes seront ennuyées parce que vous ne répondrez pas tout de suite à leurs appels, messages, whatsapp et j’en passe. Ce n’est pas grave. Mettez votre téléphone en silencieux. Ça permet de prendre de la distance. De ne pas être constamment interrompu dans votre travail ou vos activités. Je trouve que c’est une source de stress continu entre le bip du courriel, le clic du SMS et les diverses sonneries, ce téléphone ne s’arrête jamais. Du coup, nous non plus.

Faire des choix

C’est risquer de prendre soin de soi de manière détournée. Chaque fois que vous dites non à quelque chose que vous n’aviez pas envie de faire, vous vous dites « oui ». Un petit « oui » d’ouverture à vos besoins, à votre corps qui vous dit peut-être de vous arrêter quelques instants et de vous faire couler un bain.

Réduire ses trajets

Je trouve que c’est une source des stress les plus importantes. Pas seulement la voiture, le train, le métro, le tram et que sais-je encore. Tous ces moyens de transports sont géniaux. Cela nous permet de faire des choses et d’aller dans des endroits insensés en un temps record. Par contre, dans le quotidien, je ne trouve rien de magique à la chose. C’est fatigant, stressant et si vous le pouvez, privilégiez la proximité. Je sais, c’est difficile, compliqué. Mais autant que vous le pouvez, pour les activités de vos enfants, les courses. Ou bien même aller chez le coiffeur.

Eteindre la télé

Et juste s’asseoir dans le canapé pour regarder par la fenêtre. Observez les pigeons, les arbres, les nuages dans le ciel. Sirotez un chocolat chaud ou un thé aux saveurs diverses. Que demander de plus. La télé avec ses émissions parfois bruyantes, à sensations ou vides de sens sont-elles toujours nécessaires. Reposez-vous les yeux et les oreilles. La télécommande peut bien attendre le bon film un plus tard dans la soirée si vous le désirez.

Respirer

Profondément. Une respiration jusque dans les clavicules pour donner un maximum d’air à votre corps et permettre un petit boost. Chaque fois que vous faites cela vous permettez à votre système sanguin d’être plus efficace. En général, on ne respire pas au maximum de nos capacités. Pas de respiration abdominale (car souvent j’entends mes élèves me dire qu’ils ne savent pas respirer avec le ventre), juste jusqu’aux clavicules. Les poumons ont besoin de place pour emmagasiner de l’air et vous êtes responsable de l’espace crée par vos muscles et l’élargissement de votre cage thoracique. Plus d’oxygène vous permettra de vous relaxer.

Marcher

Une dizaine de minutes même un peu plus si vous le pouvez. Ce conseil vieux comme le monde reste d’actualité. Nous sommes toujours enfermés dans nos voitures et soumis au stress du trafic. Marcher pour aller acheter le pain si vous vivez en ville, dans les sentiers des champs derrière chez vous si vous vivez à la campagne. Cela permettra d’être un peu plus conscient de son corps et de se vider la tête. Ah oui, j’oubliais de vous dire d’oublier votre téléphone.

Pratiquer le yoga

Je ne pouvais pas ne pas en parler. Le yoga, c’est une méditation en action. Elle va vous permettre de vous concentrer sur votre corps et sur votre respiration. Et pendant cette période où vous faites du yoga, vous laissez la petite bête qui ronchonne dans votre tête (source de stress) toute seule. Elle pourra s’accabler, ressasser ou revivre des situations désagréables et vous serez détendu et capable de lui dire : « Ok, pas maintenant. Je suis occupée à prendre soin de moi, pas le temps pour les pensées aux bavardages incessants ». Peut-être pas après un seul cours, mais la pratique du yoga nous emmène vers l’observation et cela permet de moins s’identifier et de réduire son stress.

Se faire masser

Et se détendre. L’huile tiède et les odeurs d’huiles essentielles pour vous permettre de déconnecter un moment de la civilisation. Que dire de plus si ce n’est de varier les massages et se permettre de découvrir celui qui nous convient le mieux.

J’espère que l’un de ces petits conseils vous permettra de réduire le stress du quotidien. Prenez soin de vous et levez le pied avant que votre corps ou votre mental ne vous rappelle à l’ordre. Tellement de personnes aujourd’hui vivent l’expérience du burn out et pour l’avoir expérimenté aussi. Même si cela permet de tout reconsidérer et de revoir ses priorités. Le vivre n’est pas une nécessité.

Et vous ? Que faites-vous lorsque vous êtes stressé ? Je serais ravie de vous lire et d’en parler avec vous. Merci de votre lecture.

Retrouvez ici les autres articles sur le blog.

Ecrit par Letizia Terrana

Credit photo : Pat Hayes

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Comments

comments

4 commentaires

  • Carmen

    Bonjour Laetizia, et merci pour ton article apaisant en soi. Ayant atteint le seuil de l’épuisement, le stress fait partie de « mon quotidien » car à ce niveau, c’est le corps qui ne peut plus gérer. Alors j’ai changé de mode de vie, de métier et je me dirige chaque jour vers ce qui répond à mes besoins corps, mental, esprit. Je répare mon système nerveux en quelques sortes et j’aide les personnes qui le choisissent à vivre leur vraie vie, pour contribuer à épargner aux autres, ce que je me suis fait à moi, mais surtout parce que c’est là que je m’éclate le plus et ça, c’est primordial! 🙂

    • ArmandAmar

      Bonjour Carmen,
      Merci pour ton message. C’est vrai, il est primordial de faire ce qu’on aime le plus et si cela tend a aider les autres, c’est génial. Je comprends ce que tu ressens car moi aussi j’ai vécu cette expérience et si je peux l’empêcher aux autres et leur apporter un peu de réconfort intérieur, c’est bien. Cela prend du temps pour se réparer. Prenons soin de nous pour mieux prendre soin des autres <3

  • Fanny

    Je me reconnais dans cet article. Je suis une grande stressée depuis l’arrivée de mon petit deuxième. La vie active et la famille, c’est parfois trop pour une seule personne! C’est aussi un peu ce que je recherche dans le Yoga actuellement, un cheminement vers une paix intérieure, dans un monde pas du tout pacifique.
    Merci pour cet article, et aussi pour tes cours, que je découvre depuis peu 🙂

    • Letizia Terrana

      Merci pour ton commentaire Fanny, j’espère que le yoga pourra t’aider. J’aime l’idée que si chacun travaillait à sa paix intérieurre de la manière qui luis semble la meilleure, le monde extérieur serait bien plus paisible. A bientot

Répondre à Fanny Annuler la réponse.