Poupées russes au nombre de 5

Comprendre le concept des kosas

Cet article contient des liens affiliés.

Le yoga vous intéresse mais la philosophie vous semble difficile à comprendre. Vous achetez un livre et  le refermez aussitôt parce que les termes en sanskrit vous donnent mal à la tête. Peut-être que cet article sur les kosas vous intéressera puisque je tente de vous l’expliquer de manière accessible…

Il est intéressant de comprendre le concept des kosas lorsque le yoga nous intéresse car la pratique du yoga ne s’arrête pas aux asanas. Elle se prolonge pour une compréhension au-delà de la pratique posturale et de la vie en général. Aujourd’hui, je vais donc tenter de vous expliquer les kosas de manière simple. Cela vous permettra de mieux comprendre un des premiers principes yoga.

La liste des kosas

Ils sont au nombre de 5. Ce sont des enveloppes qui se superposent les unes aux autres un peu comme les couches d’un oignon ou comme les poupées russes. Voici leur nom et une brève explication:

  • Annamaya Kosha, c’est la couche extérieure qui englobe toutes les autres. Elle représente notre corps physique et la stabilité. Elle enrobe toutes autres.
  • Pranamaya Kosha est la couche juste en dessous qui représente notre corps énergétique et la vitalité
  • Manomaya Kosha est la troisième enveloppe et représente notre corps mental et la clarté.
  • Vijnanamaya Kosha est l’avant dernière couche. Elle représente le corps intellectuel donc la sagesse.
  • Pour terminer Anandamaya Kosha qui représente le corps divin. C’est la où réside  notre âme. Notre félicité.

L’alignement des kosas

Pour pouvoir accéder à notre dernière couche Anandamaya  qui représente la félicité. Il faut que toutes les autres soient alignées. C’est cet alignement qui nous permet de connaître le contentement et d’accéder à notre propre lumière. Chaque couche doit s’imprimer et se fondre dans la suivante pour qu’il y ait une communication de l’extérieur vers l’intérieur et vice versa. Lorsque ces couches ne sont pas alignées nous ne pouvons pas accéder à cette source d’amour qui réside en nous. Nous sommes alors fragmentés et certains d’entre nous peuvent ressentir un vide, être malheureux ou malade. Pourtant il n’y a pas de vide, il n’y a que de l’amour. C’est juste que nous ne pouvons y accéder.

Les kosas et la pratique du yoga

La pratique du yoga va nous permettre de travailler et ajuster les koshas. C’est en travaillant et en observant le corps dans le travail des asanas que l’on pourra toucher et comprendre Anandamaya. Les asanas permettent de réaligner le corps. Le pranayama viendra réguler l’énergie du corps. Le travail des asanas et du pranayama permettra dans un premier temps d’aligner les deux premiers koshas. Ce qui représente déjà un labeur de longue haleine et qui demande de la persévérance.

Pour ce qui est des effets de la pratique du yoga sur les autres kosas, j’ai mes expériences et mes ressentis. Une certaine idée de ce que cela veut dire d’être alignée mais est-ce vraiment cela? Je crois qu’après le travail sur le physique et le souffle, il appartient à chacun de découvrir en toute intimité ce que le yoga réserve comme cadeau. Certainement des lectures pourront éclairer nos expériences intérieures. 

Dans son livre « La voie de la paix intérieure », Iyengar dit: « Aligner les koshas, c’est un peu comme mettre de l’ordre chez soi et se rendre compte finalement que la divinité a toujours été là ». C’est donc ici qu’on peut dire que le yoga au fur et à mesure de nos prises de conscience devient un processus de nettoyage qui nous permet à accéder à des parties de nous dont nous ignorons l’existence. 

Et vous? Quelles sont vos expériences? Etes-vous plus heureux depuis que vous pratiquez?

Que pensez-vous du concept des kosas? Cela vous parle-t-il ou vous trouvez cela complètement grotesque?

Laissez-moi vos avis. C’est toujours un plaisir de vous lire.

Crédit photo: Pascal Royer
Source:

La voie de la paix intérieure, BKS Iyengar, Editions Aventure Secrete

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Comments

comments

Laisser un commentaire